La news

La semaine passée, quelques médias ont relayé l’information suivante : Le variant Omicron est devenu le variant dominant en Belgique !

EUH… J’ai envie de dire, ok… Mais, vous faite comment pour savoir ça !?

La peur

Une chose qui a été vraie de tout temps, et qui se vérifie encore plus de nos jours, c’est que pour garder la main mise sur la volonté des gens, il faut les garder dans une psychose quotidienne… La logique à fait ses preuves :

  • j’ai peur – je fais gaffe
  • je ne connais pas – je me renseigne
  • je flippe ma race – j’écoute ce que ceux qui savent me dise
  • je sais que ça ne va pas mieux – je flippe encore plus – j’écoute et obéis encore plus – je ne réfléchis surtout pas !

C’est Machiavel “que nous ne devons plus présenter…” qui avait, le premier, compris la mécanique de la peur en la définissant d’une manière basique, mais au combien efficace :

Celui qui contrôle la Peur des gens devient le maître de leurs âmes

Et alors ?

Pourquoi j’en viens à raconter tout ça me demanderez-vous ?

Parce que j’ai fait un choix, le choix d’essayer de comprendre les tenants et les aboutissants des choses qui m’entourent, et encore plus quand celle-ci ont tendances à me pourrir la vie “ou du moins dans le cas présent, de tenter de me retirer encore plus de liberté” !

Si l’on prend un tout petit peu de temps pour y penser, on commence à se poser quelques questions…

  • En quoi cette information est importante ?
  • Est-ce que “la peur potentiellement engendrée” profite à quelqu’un ?
  • Comment font-ils pour savoir qui est contaminé par quel variant ???
omicron
variant Omicron
En quoi cette information est importante ?

Oui, évidemment, cette information est importante puisque. Elle est importante parce qu’elle permet de maintenir le crédo de Machiavel! En maintenant la peur, on maintiens le contrôle. Et comme on ne sait toujours pas grand chose de ce variant “ou en tout cas, pas assez”, le trouillomètre de la population est en dessous de 0

Est-ce que “la peur potentiellement engendrée” profite à quelqu’un ?

Bien sûr que oui ! sinon je ne me serait pas pris la peine d’écrire cet article pour vous mettre en garde 😉

1) Pour commencer, les médias… Ils vous gardent sous contrôle pour leur permettre de vous garder informé “dans la crainte plutôt!”

2) Ensuite, le gouvernement qui se rend bien compte que, les gens commencent tout doucement à se poser des questions…

  • Le vaccin ne tient pas ses promesses, mais on continue à l’imposer de plus en plus;
  • Les décisions qui sont de plus en plus aberrantes “dixit : le port du masque pour les enfants des 6ans”;
  • Un ciblage de victimes “parce que quand on accuse des enfants d’être vecteur du virus, c’est en faire une victime” de plus en plus aléatoire;

3) Les lobbys pharmaceutique qui vont pouvoir vendre leur fameux vaccin contre Omicron facilement une fois qu’il sera prêt… “la préparation d’un terrain est tout aussi importante que les fondations sur lesquels on ira posé sa maison !” 

Comment font-ils pour savoir qui est contaminé par quel variant ???

A tout cela vient se greffer LA question que je me pose depuis les premières apparitions des varaints… A savoir, comment fait-on pour définir qui a attrapé quel variant ???

La question est peut-être un peu bête, mais suis mon raisonnement initial !

Imaginons le cas suivant “qui n’est rien d’autre que la procédure à suivre, je préfère préciser !”

Je me sens mal… Je vais chercher un autotest… Je contact le service de référencement “ou mon médecin” pour informer que je suis positif… Je suis mis en quarantaine “la durée variera en fonction de quelques détails, mais le plus important sera de pouvoir remettre un test négatif”…

En prenant en compte que je ne suis pas une personne à risque, sans comorbidité, et en bonne santé, je fais ma quarantaine en étant, malade, mais pas assez pour être hospitalisé…

A quel moment on est arrivé à définir que j’avais attrapé le variant Omicron ??? N’oubliez quand-même pas que, pour définir avec certitude le variant par lequel vous avez été infecté, il faut absolument faire une prise de sang ou un test PCR… et dans mon exemple, je ne suis même pas sorti de chez moi ! je n’ai fait que 2 tests vendus en pharmacie…

En faite, ce genre de déclaration n’a juste aucune valeur ! Depuis le début de la crise sanitaire, les chiffres sont mal géré “ou très bien géré selon…”, et je ne serait pas étonné d’apprendre que tous les cas d’aujourd’hui sont systématiquement mis au crédit du variant Omicron… Pour rappel, au début de la crise, même si vous étiez décédé d’un accident de voiture, vous auriez été mis dans les compteurs des morts du COVID…

Encore une fois, je vous invite à réfléchir par vous-même ! A vous poser des questions ! et surtout, à ne pas prendre de décision dans la hâte !!!

Exemple : lesoir.be

2
0
Étiquettes: